Aznavour le chantait si bien: hier encore…

Hier encore je reçois un appel aux environs de 17h30, banalité me direz vous ? Oui sans doute, sauf que depuis quelques temps, j’en reçois quasiment chaque semaine…

Alors quel est le problème ? Tout le monde aime qu’on l’appelle, c’est souvent un moyen de se sentir apprécié, aimé, désiré…

Hier encore je reçois un appel et hier encore on me narre les dernières nouvelles du terrain, pour ne pas dire du front puisque de guerre, un jour il sera bien question !!

Je ne vais pas vous raconter sur quel terrain, ni même qui ou pourquoi, mais il devient de plus en plus navrant de croiser ces actes d’incivilité qui n’ont rien à faire dans un stade de football et qui gangrènent notre sport.

Hier encore dans notre département du Loiret, on me relate l’histoire d’un énergumène, qui, au nom de je ne sais quel droit, s’en vient agresser verbalement puis plus tard quasi physiquement un supporter venu prendre quelques photos et filmer quelques extraits d’une rencontre pour laquelle il souhaite faire un reportage sur le site internet de son club…

Jusqu’où s’arrêtera la connerie de l’homme ?

N’a t’on pas encore touché le fond très récemment avec cette agression stupide d’un arbitre qui aura entraîné 25 années de suspension à celui qui en quelques secondes a vu sa vie sportive basculer dans le cauchemar ?

Sérieusement, je suis fatigué, lassé, voir parfois épuisé de constater que malgré une sanction qui a fait l’objet d’un « exemple », deux, voir trois semaines plus tard, ça recommence ailleurs et d’une autre façon.

Que vous faut-il pour enfin prendre conscience que nous ne sommes que des hommes qui, chaque semaine allons travailler ? Qui chaque dimanche soir rentrons à la maison, là où nos enfants se font une joie de nous retrouver…

Cette violence devient de plus en plus récurrente, alors de grâce, plutôt que de grincer des dents lorsque la commission de discipline punira d’une sanction qui vous semblera démesurée, agissez et aidez plutôt les élus de votre club à remettre de l’ordre et de la sérénité sur votre terrain, c’est seulement à ce prix que nous retrouverons un peu de plaisir à venir vous regarder jouer le dimanche…

Pour en finir, j’aimerais revenir sur les deux affaires mises en exemples…

La première, celle d’hier sur laquelle je me questionne sur la volonté et l’insistance de cette personne à ne pas vouloir que l’on prenne de photos… Une personne jeune et en âge d’être sur le terrain, alors peut être n’était-il pas sur le rectangle en raison d’une suspension ? Allons savoir ? Quant à dire que de nombreux visages sur ce terrain semblaient, aux dires de mon interlocuteur, bien différents de ceux rencontrés voilà tout juste quelques courtes semaines lors d’un autre match officiel contre cette même équipe, il n’y aurait qu’un pas à faire… Une comparaison des deux feuilles de match pourrait certainement s’avérer assez instructive.

La seconde, celle du joueur suspendu pour 25 ans… J’ai reçu il y a là encore quelques jours une demande qui m’a plutôt surprise… Qu’en serait-il donc de l’égalité ? Un arbitre dont je ne dévoilerais bien entendu pas le nom, pas plus que celui du joueur cité précédemment, aurait semble t’il la saison dernière réagi de façon violente lors d’un match impliquant le même club. 

Cet arbitre aurait, selon ce que l’on m’a relaté, frappé un dirigeant du club et ce même arbitre aurait, selon cette fois un document que l’on a bien voulu me transmettre écopé d’une peine de 4 années de suspension…

Ce document est volontairement censuré.
Certaines informations sur l’identité de l’arbitre mis en cause restent confidentielles.

Pour tout vous dire, n’étant pas sur ce terrain le jour des faits, je ne jette la pierre à personne car encore doit on connaître toutes les données avant d’avoir un avis tranché. Pourquoi cet arbitre a agit ainsi ? Avait-il été menacé précédemment ? Avait-il été frappé et à t’il répondu pour se défendre ? Je l’ignore totalement donc prenons garde malgré tout, mais si d’aventure ce fut un acte délibéré de cet arbitre, alors oui la sanction ne serait que trop légère…

Je terminerais donc cet article en répétant une fois encore qu’il faut mettre un frein définitif à toutes ces incivilités en punissant très sévèrement, il n’y a que de cette façon que les imbéciles comprendront !!

ASSEZ DE VIOLENCE !! 

À vouloir être un âne, on finit toujours par prendre un coup de bâton…

Crédits photos: copacefoot.fr – sofoot.fr -foot-loiret.fff.fr – rtl.fr –

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *