Encore coach de l’entente Nancray/Chambon/Nibelle voici trois saisons, Matthieu ne s’imaginait sans doute pas une telle réussite future, alors qu’il s’apprêtait à quitter la région Centre Val de Loire…

Le soleil brille pour Matthieu

Alors qu’il terminait son périple Loirétain, « Chavanne » n’avait plus qu’une idée en tête: Réussir son intégration dans sa nouvelle région et continuer à propager sa vision du football au travers de ses joueurs…

Sa silhouette arpente donc dorénavant les terrains du Gers et nos amis Sudistes doivent s’habituer à la mode Matthieu Chavanneau, chaussettes par dessus le pantalon et bonnet ou capuche (selon les jours) vissé sur la tête…

Julien Lafargue, le jeune président du FC Mirandais a du s’habituer à l’effet capuche de Matthieu

Lorsque Matthieu est donc parti du Loiret, il ne rêvait que de redonner un second souffle à sa motivation, à ses envies, à sa vie en général, et tout plaquer pour reconstruire ailleurs n’est jamais chose facile. Pourtant il n’a pas hésité une seconde, ne laissant rien au hasard, il s’est rendu sur place, là où son futur l’attendait, afin de jauger de l’étendue de ses ambitions.

Deux ans plus tard, il semble plus que certain que cette décision mûrement réfléchie était la bonne !!

Matthieu a trouvé un travail, s’est intégré à la région et semble s’être épanoui au FC Mirandais, son nouveau club d’adoption. Une réussite qui force le respect !! 

Une intégration réussie pour Matthieu

Matt’ s’est donné les moyens d’aller au bout de l’ambition du club à monter parmi l’élite Gersoise et y est par ailleurs parvenu au terme de sa toute première saison !! 

Et ne vous y trompez pas, le parcours réalisé fait presque figure d’exploit quand on connait le schéma des championnats Gersois, bien différents des nôtres…

En D2, c’est une formule avec deux poules à douze équipes et on conserve les six meilleures de chacune d’elles à la trêve pour recommencer un championnat accession. Ce sont ensuite les quatre premiers qui montent, à condition qu’il n’y ait pas de descente de R3 puisque dans le Gers, en cas de descente de R3, c’est la D2 qui est la plus impactée avec des montées en moins…

Matthieu n’a pas traîné en chemin, son équipe est montée en D1 au terme de sa première saison au club

À nouvelle saison, nouveaux objectifs et celui de Matthieu pour l’année en cours est simple, il joue le maintien, ce qui reste logique dans l’immédiat et vue la situation sanitaire, mais pour autant, après cinq matchs joués, les Mirandais sont leaders !! 

Quatre sorties à l’extérieur et autant de victoires pour une seule défaite lors de l’unique rencontre jouée à domicile, voilà donc de quoi rassurer notre globe trotter, l’objectif est en bonne voie !!

Malgré tout, et Matthieu me le rappelle bien vite, il ne faut pas s’emballer car c’est une saison particulière avec de nombreux matchs reportés, et se fixer uniquement au classement serait trompeur…

« La plus grosse satisfaction pour l’heure, c’est d’avoir battu la 3 de Auch football dont les deux équipes supérieures jouant en R1 et R2 ne jouaient pas le jour de notre opposition, laissant donc des joueurs disponibles… »

La route est donc bien balisée pour Matthieu et ses joueurs pour qui la saison ne fait que commencer puisque la D1 Gersoise est composée de 15 équipes, une saison qui sera longue et parsemée d’embûches, à la condition bien évidemment que le COVID ne repasse pas par là…

En tous cas, une chose est certaine, Julien Lafargue, le président du FC Mirandais ne doit pas regretter son choix d’avoir proposé l’équipe première à « Chavanne » !! 

Souhaitons leur donc beaucoup de réussite et tout le bonheur possible pour les saisons à venir car s’il est bien une chose qui est certaine, c’est qu’en partant dans le sud, Matthieu Chavanneau est en passe de se faire une place au soleil…

Crédits photos: FC Mirandais et District du Gers

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *